Née à Sousse, Naïma AMINE, de son vrai nom Amina Arfaoui, a enseigné la littérature allemande à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba, après avoir soutenu à l’Université de Paris VIII une thèse de Troisième Cycle en Etudes Germaniques et obtenu à l’Université Lumières (Lyon II) un Doctorat d’Etat ès-Lettres et Sciences Humaines. Ses débuts d’écriture datent de 1987, année où a été éditée « Le Phonographe », une nouvelle qui a été traduite en anglais dans l’anthologie Women Writing Africa (New York, 2009). Puis après une longue pause au cours de laquelle elle s’est consacrée à sa carrière universitaire, elle a publié en mars 2015 à Tunis un recueil de récits intitulé La Planète Bleue (Perspectives Edition).

Naïma AMINE prépare actuellement un roman, une pièce de théâtre et un recueil de nouvelles. A part ses travaux de recherche, elle a rédigé également de nombreux articles en allemand, sur Goethe principalement.

(Texte extrait de « Ma jeunesse a vécu », par Naïma Amine. Script Editions)

 

Roman dédié à la mémoire du Chahid Mawlid Hamdad, tombé au champ d’honneur dans les Aurès en 1957

 

CAUSERIE LITTERAIRE N°10, Dimanche 25 Septembre 2016 à partir de 17h30 à la Galerie Saladin (Sidi Bou Saïd), pour la présentation du nouveau roman Ma jeunesse a vécu (Script Editions) de Naïma AMINE, suivi de débats-causeries autour des thèmes du livre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s